Fidélisation salarié en travail temporaire : c’est possible ?

Pour une TPE PME, franchir le pas du recrutement n’est pas anodin.  Beaucoup d’entrepreneurs évitent le travail temporaire car il ne permet pas une fidélisation salarié efficace.

Comment fidéliser un salarié ?

« J’ai besoin de quelqu’un, mais seulement deux à trois jours par semaine ! Dans ces conditions, j’ai du mal à trouver la perle rare ! »

Beaucoup de dirigeants de TPE PME expriment le même désarroi lorsqu’on les interroge. Idem pour les chefs d’entreprise qui cherchent à recruter en période de hausse d’activité de manière saisonnière.

En effet, il n’est pas facile d’attirer les bons profils, et surtout de fidéliser ses collaborateurs, lorsque le besoin de compétence n’est pas à temps plein.

« J’ai recruté un jeune diplômé pour quelques heures dans la semaine, mais dès que celui-ci en a eu l’opportunité, il a trouvé un emploi à temps complet ailleurs !» glisse l’un d’entre eux. Bien souvent, faute de pouvoir conserver un salarié, les patrons de TPE PME renoncent à embaucher à temps partiel.

Le Groupement d’employeurs : une opportunité pour la fidélité des employés en travail temporaire ?

Le dispositif n’est pas nouveau, mais il a pris un nouvel essor depuis quelques années.

Le principe : les entreprises adhèrent à un groupement d’employeurs qui mutualise les besoins de ses adhérents et, pour des profils similaires, compose – à partir de plusieurs besoins partiels ou saisonniers – un emploi à temps plein sur la durée. Ainsi, le salarié dispose d’un CDI et travaille toute l’année : c’est un salarié fidélisé. Quant aux entreprises, celles-ci disposent d’un salarié motivé, jouissant d’une stabilité professionnelle, tout en ne payant les compétences de ce dernier qu’en fonction de leur utilisation effective.

Fidélisation des collaborateurs : un vrai levier de croissance

Un partenariat « gagnant-gagnant », en somme, qui connait un fort développement ces dernières années. En Hauts-de-France, Grand Est et région Parisienne, Alliance Emploi – 1er groupement d’employeurs de France – a ainsi accru son chiffre d’affaires de près de 25% sur 3 ans. Près de 400 entreprises se partagent, par son biais, plus de 1500 salariés.

logo

Contactez-nous

ALLIANCE EMPLOI, responsable de traitement, collecte des données pour faire suite à votre demande de contact. Ces données pourront être transmises à nos services internes et notamment à notre service communication. Vous disposez d’un droit d’accès, de rectification, de suppression, de limitation, de portabilité, de définition de directives anticipées et d’opposition aux données à caractère personnel vous concernant. L’ensemble de ces droits peut être exercé auprès du Délégué à la protection des données par courrier électronique à l’adresse suivante : dpo@alliance-emploi.org , ou par courrier postal à l’adresse suivante ALLIANCE EMPLOI – A l’attention du Délégué à la protection des données – 40 rue Eugène Jacquet, 59700 Marcq-en-Baroeul, accompagné d’un titre d’identité signé. Cette adresse est à utiliser exclusivement dans le cadre du RGPD. En aucun cas elle ne doit être utilisée pour postuler, même en candidature spontanée. Nous nous efforcerons de donner suite à votre demande dans un délai raisonnable et, en tout état de cause, dans les délais fixés par la loi.
En cas de réponse que vous estimeriez insatisfaisante, vous pouvez introduire une réclamation auprès de la CNIL , autorité de contrôle compétente en France, à l’adresse suivante : 3 Place de Fontenoy – TSA 80715 – 75334 Paris Cedex 07.
Pour plus d’informations, vous pouvez prendre connaissance de notre Politique de protection des données
Prendre contact