Face à la crise, les entreprises optent pour le partage de salariés

Face à la crise, les entreprises optent pour le partage des salariés MARION KINDERMANS | Le 23/10/14 à 18H13
Face à la crise, les entreprises optent pour le partage de salariés

( Les Echos ) 5.200 groupements d’employeurs émaillent le territoire. Le secteur répond au besoin de flexibilité des entreprises et à leurs difficultés de recrutement.
Un saisonnier pour la cueillette des fruits et légumes au printemps. Un comptable qui reste une semaine au moment de la clôture des comptes. Un cuisinier supplémentaire pour parer – juste quelques jours – au coup de chaud de fin d’année. Mais pas plus. Autant de situations qui poussent les entreprises, en quête de souplesse, à opter pour le partage du personnel. Les groupements d’employeurs (GE), nés en 1985 sous forme d’associations ou de coopératives, permettent de payer en fonction du volume d’heures de travail utilisées.  (…)

Lire la totalité de l’article sur http://www.lesechos.fr

logo

Contactez-nous

Réponse sous 48h Prendre contact