Mise à disposition de salarié : le cas Procter & Gamble Amiens

Rencontre avec Vincent Roullet,
Directeur des Ressources Humaines
Procter & Gamble Amiens

Pouvez-vous nous présenter le site de Procter & Gamble Amiens ?

Le site P&G d’Amiens est la plus importante usine européenne du groupe : elle emploie 1015 salariés et est spécialisée dans la fabrication de lessives et détergents dédiés en majorité aux marchés européens.

Nous sommes implantés depuis 1964 dans la zone industrielle d’Amiens Nord. Depuis une dizaine d’années, notre production s’est accrue en partie grâce au fort développement des lessives en unidose : le lancement de la nouvelle lessive Ariel 3en1 Pods en 2014 devrait offrir d’importantes perspectives de croissance.

Sur site, nous sommes composés essentiellement de services opérationnels : fabrication, conditionnement, logistique amont aval, services techniques et administratifs… Nos métiers, sur les postes de fabrication, sont pour la plupart très techniques, intégrant des process spécifiques, qui nécessitent plusieurs semaines, voire plusieurs mois, de formation…

Quand et pourquoi avoir souhaité recourir au groupement d’employeurs ?

Nous avons adhéré à Alliance Emploi en 2014. Il s’agit de l’aboutissement d’un projet que nous avons mené, sur la Zone d’Amiens Nord, conjointement avec Unither (autre entreprise adhérente à Alliance Emploi, fabricant de produits pharmaceutiques NDLR). Nous nous sommes rendu compte que, pour certains profils, nous disposions d’exigences similaires en termes de formation et de tâche de travail. Nous avons donc souhaité faire appel au groupement d’employeurs, afin de tester ce mode d’organisation en complémentarité d’autres formes de travail temporaires comme l’intérim.

Pour nous, cela présente plusieurs intérêts : d’abord l’assurance de retrouver et de fidéliser notre personnel extérieur. Celui-ci, une fois au fait de nos process, n’a plus à être formé durant plusieurs semaines à chaque reprise de poste.

Ensuite, dans le contexte de lancement d’un nouveau produit, nous n’avons pas la visibilité suffisante pour recruter directement des personnes en CDI. Grâce au groupement d’employeurs nous disposons d’un vivier de compétences, intégrées à nos équipes, qui connaissent nos méthodes. Les salariés Alliance Emploi seront bien évidemment, en première ligne lorsque nous serons amenés à recruter.

Enfin, autre avantage et non des moindres, la polyvalence des profils : alors qu’en intérim nous sommes dans une logique de mission, le groupement d’employeurs nous permets de disposer de profils polyvalents, qui peuvent évoluer sur plusieurs postes.

Quels sont les profils que vous employez et comment s’organisent les mises à disposition ?

Les salariés Alliance Emploi mis à disposition chez Procter & Gamble sont des Caristes Qualifiés (conduite de chariots, appareils de scan embarqués) et des opérateurs de production (alimentation et conduite de ligne de production) … Nous avons organisé avec Unither (dont le site se trouve à 100 mètres du nôtre) un système de binômes, de sorte que les salariés travailleront douze mois dans une entreprise, avant de travailler douze mois dans l’autre. La rotation devant s’effectuer courant avril 2015.

Grâce à ce maillage annuel, nous assurons la pérennité du poste, ce qui se traduira en 2015 par la contractualisation en CDI, porté par Alliance Emploi, de 12 emplois. D’autres recrutements étant en cours par ailleurs.

Quel bilan dressez-vous de cette première année de fonctionnement ?

Le bilan est d’ores et déjà très positif : les salariés mis à disposition nous donnent entière satisfaction, tant au niveau de leurs compétences qu’au niveau de leur motivation. La rotation prochaine des équipes Alliance Emploi sera l’occasion de valider l’adaptabilité des salariés, qui évolueront dans un nouvel environnement de travail. De fait, ce partenariat peut être également vecteur d’enrichissement, car j’imagine que les salariés apporteront avec eux les « bonnes pratiques » acquises chez Unither, et vice versa…

En tout état de cause, à travers ce dispositif, nous avons pu fixer sur le territoire un certain nombre de compétences, et œuvrer à maintenir de l’emploi stable, durable, en mutualisant nos besoins avec une autre entreprise locale… Cet exemple de collaboration est la preuve qu’en matière d’emploi il est possible de mettre en place des dispositifs innovants, qui prennent en compte à la fois les contraintes induites par nos exigences de production et l’engagement responsable de notre groupe.

logo

Contactez-nous

ALLIANCE EMPLOI, responsable de traitement, collecte des données pour faire suite à votre demande de contact. Ces données pourront être transmises à nos services internes et notamment à notre service communication. Vous disposez d’un droit d’accès, de rectification, de suppression, de limitation, de portabilité, de définition de directives anticipées et d’opposition aux données à caractère personnel vous concernant. L’ensemble de ces droits peut être exercé auprès du Délégué à la protection des données par courrier électronique à l’adresse suivante : dpo@alliance-emploi.org , ou par courrier postal à l’adresse suivante ALLIANCE EMPLOI – A l’attention du Délégué à la protection des données – 40 rue Eugène Jacquet, 59700 Marcq-en-Baroeul, accompagné d’un titre d’identité signé. Cette adresse est à utiliser exclusivement dans le cadre du RGPD. En aucun cas elle ne doit être utilisée pour postuler, même en candidature spontanée. Nous nous efforcerons de donner suite à votre demande dans un délai raisonnable et, en tout état de cause, dans les délais fixés par la loi.
En cas de réponse que vous estimeriez insatisfaisante, vous pouvez introduire une réclamation auprès de la CNIL , autorité de contrôle compétente en France, à l’adresse suivante : 3 Place de Fontenoy – TSA 80715 – 75334 Paris Cedex 07.
Pour plus d’informations, vous pouvez prendre connaissance de notre Politique de protection des données
Prendre contact