PartaBlog

Groupement d’Employeurs : pourquoi c’est différent de l’intérim ?

Non, le travail temporaire n’est pas systématiquement synonyme d’intérim ! Rester flexible tout en soutenant l’emploi durable, c’est possible en adhérant à un Groupement d’Employeurs (GE). Bien sûr, vous n’offrez pas directement des perspectives et de la stabilité aux salariés mis à votre disposition, mais le GE si !  Focus sur les avantages de la formule…

Vous aspirez à moins de précarité pour les salariés de votre secteur d’activité, mais vous ne pouvez pas embaucher directement ? Les Groupements d’Employeurs (GE) sont certainement la solution pour vous !

Les salariés mis à votre disposition sont toujours embauchés en CDI ou CDD longue durée par le GE. Résultat, même s’ils ne sont pas en mission, ils sont protégés et leur rémunération est assurée ! Une différence de taille par rapport à l’intérim et qui vous garantit des collaborateurs véritablement motivés par le poste. Pas uniquement par l’argent… 

Comment employer du personnel de GE ?

La collaboration avec un GE repose sur 3 piliers :

Groupement d’Employeurs : pourquoi c’est différent de l’intérim !

1. Vous adhérez au GE

L’adhésion au Groupement d’Employeurs vous permet d’accéder aux différents services proposés comme la mise à disposition d’un ou plusieurs salariés. Mais vous pouvez aussi bénéficier de l’expertise du GE en matière de formation par exemple.

2. Le GE s’engage à vous proposer du personnel qualifié

L’un des principaux points forts d’un GE ? Sa stratégie de sourcing multicanal ! C’est grâce à elle qu’il sélectionne scrupuleusement les profils dont vous avez besoin. Des profils polyvalents et poly-compétents grâce aux missions réalisées dans différentes entreprises. Si nécessaire, des formations sont organisées.

➔ Voici les 5 étapes du recrutement chez Alliance Emploi

3. Le contrat de travail est intégralement porté par le GE

Vous n’avez pas à vous soucier des contraintes administratives, financières ou légales que peut représenter une embauche.

Salarié de GE vs intérimaire : 4 différences majeures

1. L’absence de motif de recours

L’intérim vous permet de faire face à des pics d’activité ou de remplacer un collaborateur absent. C’est à peu près tout. Eh oui, pour y faire appel, comme pour un CDD, vous devez fournir un motif de recours. Avec le salarié d’un Groupement d’Employeurs en revanche, rien de tout ça ! Aucune justification requise…puisque votre seul seul contrat est signé avec le GE.

2. La durée des missions

Groupement d’Employeurs : pourquoi c’est différent de l’intérim !

Même logique en ce qui concerne la durée de ces missions. Même embauché en CDII (contrat à durée indéterminée intérimaire) par l’entreprise de travail temporaire, un intérimaire ne pourra pas travailler pour vous plus de 36 mois consécutifs. Pour un salarié de GE en revanche, pas de limite de renouvellement ni en nombre ni en durée. Une solution idéale si vous avez peu de visibilité et que vous ne pouvez pas vous permettre une embauche directe… 

3. L’accord d’annualisation

Le collaborateur risque de devoir faire des heures supplémentaires ou au contraire de connaître des baisses ponctuelles d’activité ? Aucun problème, tout est prévu ! . Un accord d’annualisation vous permet de faire varier son temps de travail hebdomadaire de 0 à 44 heures, avec mise en place d’un compteur individuel. Résultat, pas d’heures sup jusqu’à la 44ème heure !

4.   Le suivi

Autre grand avantage d’un GE par rapport à l’intérim, et pas des moindres : l’importance accordée à la montée en compétence de ses salariés. En fonction des besoins des entreprises et des secteurs, un GE assure en effet leur formation continue. Un moyen de favoriser leur motivation et leur employabilité évidemment, mais aussi, qui sait, leur embauche directe une fois le poste consolidé.

➔ Plus de détails sur le suivi des salariés de GE

Intéressé par la mise à disposition de salariés ?

Envie d’en savoir plus sur notre Groupement d’Employeurs ?


Partager cet article

Contactez-nous