PartaBlog

Comment fidéliser vos jeunes talents ?

61% des jeunes issus de la génération Z envisagent de quitter leur emploi dans les deux ans*. Interpellant ? En tout cas, cette statistique a de quoi nous faire réfléchir aux meilleurs moyens de les fidéliser.

Les jeunes quittent plus facilement leur emploi qu’avant, c’est un fait. Et les crises économiques successives  n’y sont sûrement pas pour rien. Si les générations précédentes n’y ont vu qu’un symptôme de la dérégulation du marché, la génération Z, elle, a fait du risque et de la précarité sa normalité. Résultat, changer d’emploi, voire de secteur, n’est plus vécu comme une contrainte. Au contraire, c’est même devenu une liberté et une opportunité professionnelle.

Les missions avant tout

Vous voulez retenir vos jeunes recrues ? Évitez alors de tout miser sur le carriérisme. Oui, la génération Z veut progresser, mais pas simplement pour atteindre le haut de la hiérarchie. Plutôt pour s’enrichir (personnellement, pas financièrement !) et se diversifier. Orientez donc votre stratégie sur les missions à court-moyen terme, privilégiez le mode « projet » et réfléchissez à des formations moins linéaires. La notion de montée en compétence est devenue clé !

Fixez aussi des objectifs accessibles – vos salariés doivent avoir l’impression de s’accomplir – et d’autres plus complexes, pour les stimuler. Montrez que les missions sur lesquelles ils travaillent participent pleinement à la stratégie de l’entreprise.

Valorisez leurs réussites et travaillez avec eux leurs échecs en favorisant l’échange constructif. En un mot, accompagnez-les vers le succès. Un peu comme un coach pour les sportifs… Et surtout, ne négligez pas la question de leur développement personnel, sous peine de les faire fuir.

En savoir plus sur les attentes de la génération Z

Les valeurs de l’entreprise

Créez une culture d’entreprise dans laquelle les jeunes seront fiers d’évoluer. C’est ce qui vous démarquera de vos concurrents. Mais attention, il ne suffit pas de brandir des concepts, vos salariés veulent des actions concrètes : soutenez des causes, participez à des événements caritatifs, encouragez les déplacements à vélo, facilitez le recyclage…

Et bien sûr, mettez l’accent sur l’humain. Si vous le pouvez, intégrez vos équipes dans votre communication interne et externe, sur vos réseaux sociaux et votre site Internet. C’est le meilleur moyen de montrer à quel point c’est enrichissant d’intégrer votre société.

L’importance de l’environnement de travail

Le bien-être au travail et l’équilibre entre vie privée et vie professionnelle sont devenus primordiaux. Créez donc un cadre de travail épanouissant. Soyez flexible, en fonction de vos possibilités. Si le poste le permet par exemple, et si vos salariés en font la demande, envisagez des journées en télétravail.

L’équité entre tous les salariés

On le disait, atteindre le haut de la pyramide n’est plus un objectif en soi. La génération Z préfère travailler en mode projet, selon une organisation horizontale ou transversale, plutôt que verticale. Son crédo : une bonne idée peut venir de n’importe quel collaborateur ! Veillez donc à leur octroyer à tous autant de considération et de temps de parole par exemple.

Un profil simple à fidéliser

Ce processus de fidélisation peut vous paraître fastidieux. Il existe néanmoins une alternative, simple, qui vous aide et vous accompagne : le Groupement d’Employeurs ! Que vous ayez des besoins fréquents en personnel saisonnier, que vous souhaitiez former des profils sur vos métiers en tension, ou que vous prévoyiez simplement de recruter, ces experts se chargent de tout, en tenant compte bien sûr des nouvelles tendances du marché. Un moyen rapide de satisfaire vos besoins et de répondre aux attentes de la jeune génération.

Découvrez-en plus sur ce qu’un GE peut faire pour vous

* Étude Millennial Survey du cabinet d’audit Deloitte

Envie d’en savoir plus sur nos offres ?


Partager cet article

Contactez-nous